Skip links

L’agent immobilier du Futur en 5 points

La profession d’agent immobilier va-t-elle disparaître ? Non.

La profession d’agent immobilier va-t-elle évoluer ? Oui, beaucoup évoluer.

C’est à cette 2nde question que nous tâcherons de répondre en 5 points. Le marché immobilier connait un nouveau souffle optimiste depuis la crise de 2008 en séduisant une population croissante. Les agences immobilières ont enregistré en 2018 une croissance de 13% de leur Chiffre d’Affaires. Aussi, 7 transactions sur 10 sont, en France, accompagnées par un agent immobilier. Aux Etats-Unis et en Grande Bretagne, les agents sont présents dans 9 transactions immobilières sur 10. Le métier d’agent immobilier est une opportunité unique de travailler dans un marché en pleine évolution, à condition de s’adapter aux nouveaux usages du marché.

Zoom sur l’agent immobilier du futur.

 1. Un métier Digital

Avant tout, un agent immobilier du futur est armé d’outils digitaux qui lui permettent d’organiser et d’optimiser son temps, d’échanger avec ses clients, de faire la promotion de ses opportunités et de proposer des prestations minutieuses et maîtrisées. Un exemple concret est le logiciel KoziKaza qui offre la possibilité à partir de photos et quelques clics de créer un plan 3D avec des projections d’ameublement et d’architecture d’intérieur afin de projeter l’acheteur potentiel. Aussi, parmi les outils d’organisation existe Calendly, un agenda ouvert dans lequel il est possible de réserver des créneaux de disponibilités dans l’agenda de votre agent afin de programmer une visite ou un rendez-vous téléphonique. Enfin, pour promouvoir au mieux ses opportunités, le matériel de photographie et vidéo à la pointe de la technologie deviendra essentiel pour proposer la meilleure expérience visuelle, à distance. Être agent immobilier du futur, c’est savoir vivre avec des logiciels et outils à la pointe de la technologie. 

plan appartement 3D

2. Un métier Entrepreneurial

L’agent immobilier du futur n’est pas dans les locaux d’une agence. Il travaille en mode indépendant. Nous le retrouvons parfois au sein d’un réseau d’indépendants comme SAFTI. Engagé sur un objectif de performance puisque sa rémunération est pleinement liée à sa performance, l’agent immobilier se dépasse pour réaliser les meilleurs performances possibles. Bien conscient qu’il peut gagner gros s’il est performant, l’agent immobilier n’est pas un métier de planqué. Non, au contraire, l’agent du futur travaille avec passion et engagement. Il a des objectifs de ventes clairs et corrélés à son niveau d’ambition. L’agent immobilier travaille et peaufine son réseau professionnel afin de s’entourer de ressources précieuses pour son activité. Un véritable entrepreneur dans l’âme.

3. Un métier à Haute Qualification

L’achat immobilier requiert des connaissances multiples. Historiquement, l’agent immobilier était avant tout un bon  commercial mais cela ne suffit plus. Pour se démarquer et servir au mieux ses clients, l’agent immobilier du futur aura des compétences immobilières (diagnostics obligatoires, DPE), en fiscalité (imposition, conseil juridique) et financières (financement, rentabilité). Les agents les plus qualifiés, d’une formation scolaire ou en autodidacte, tireront leur épingle du jeu par leur capacité à traiter les besoins spécifiques de leur clients. En effet, la récurrence d’achat ou de vente immobilière pour une personne est faible et la réglementation fiscale, juridique et immobilière ne cesse de se complexifier. Une personne qui souhaite réaliser une transaction immobilière à tout intérêt à se faire conseiller plutôt que de monter en compétence sur ces sujets, afin d’optimiser son temps.

4. Un métier de Gestion de Projet

La simple mission d’intermédiaire dans la transaction immobilière ne suffit plus. Il faut accompagner le client le plus possible lors de la recherche du bien, les visites, la négociation, le montage financier, l’achat, la gestion de chantiers et la mise en location, la gestion locative. L’agent immobilier du futur observe que son client souhaite réaliser son achat le plus efficacement possible et éviter d’avoir à traiter avec 10 parties prenantes. il faudra donc être capable de lui proposer des solutions clé en main pour lui simplifier la vie. Tout cela a pour objectif d’offrir une bonne expérience d’achat, la meilleure possible. 

5. Un métier d’Humain avant tout

 Et oui. Beaucoup de gens parlent de la menace que peut peser l’automatisation et le digital sur le métier d’agent immobilier mais il faut reconnaitre qu’être agent immobilier est avant tout un métier Humain. Un bon agent immobilier crée avant tout de la confiance. Un achat ou une vente immobilière est une opération occasionnelle et d’une valeur très importante pour une personne. Il s’agit parfois d’une 1ère acquisition pour un jeune couple, une famille entière qui déménage, un investisseur qui puise dans sa capacité d’endettement ou ses économies de plusieurs années. Les enjeux sont si élevés que le besoin d’être accompagné est primordial pour beaucoup. Preuve est que 7 transactions sur 10 aujourd’hui en France sont accompagnées par un agent. L’agent immobilier du futur dispose d’une excellente capacité à nouer du lien social, rassurer et construire un rapport de confiance avec ses clients. 

Qu'avez vous pensé de cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour noter

Note moyenne : / 5. Nombre de votes :

Laisser un commentaire

Nom*

Site

Commentaire