Skip links

Investir dans l’immobilier à Nantes : nos conseils et avis

5
(1)

Ville d’art et d’histoire de France, capitale du Nord-Ouest, premier pôle économique du grand ouest, Nantes est une ville qui intéresse de nombreux investisseurs dans l’immobilier, car elle présente de nombreux atouts. Pour vous le prouver, nous avons monté ce grand dossier sur l’investissement immobilier à Nantes.

Nous allons pour cela voir certains points clés, notamment les données économiques, sociodémographiques, géographiques, touristiques, immobilières, ou encore les principales caractéristiques des quartiers de Nantes.

Une ville qui se porte comme un charme économiquement parlant

Au niveau économique, la ville de Nantes n’a rien à envier à certaines grandes métropoles françaises. Elle peut même se vanter d’être le premier pôle économique du grand ouest, avec plus de 30.000 entreprises dont la plupart œuvrent dans le secteur du tertiaire. Nantes, c’est aussi un territoire où le secteur agroalimentaire détient le 1er rang au niveau national, et où l’aéronautique occupe le 2ème rang national, notamment avec Airbus. Le transport maritime n’est pas non plus en reste, avec le port de St Nazaire. C’est ainsi un important pôle industriel.

Autant dire que tous les secteurs y sont particulièrement bien représentés, y compris celui du numérique vers lequel la ville a réussi sa transition. Aussi, selon le magazine Forbes, Nantes serait aussi la 3ème ville la plus adaptée où implanter une start-up. On y retrouve en effet un écosystème favorable (investisseurs, infrastructures, cadre de vie) pour entreprendre. D’ailleurs, les projets ne manquent pas à l’appel, comme par exemple EuroNantes, qui deviendra sans nul doute l’un des plus grands centres d’affaires européens avec ses 500.000 m² de bureaux et ses 2.000 logements.

Par ailleurs, Nantes est aussi une ville où la population est très active. Chez les 15 à 64 ans, le taux d’activité s’élève à 70,6%, tandis que le taux de chômage figure parmi les plus bas au cours du 1er trimestre 2019, à seulement 6,6%, ce qui est mieux que Paris (7,4%), Toulouse (8,2%), Bordeaux (8,2%), Lille (9,3%). A titre d’information, Nantes est la seconde métropole la moins touchée par le chômage, juste derrière Rennes avec un taux de 6,4%.

Nantes, pôle d’enseignement supérieur

La ville de Nantes possède une université qui occupe la place de 1er pôle d’enseignement supérieur et de recherche du grand ouest. C’est tout simplement l’une des plus grandes universités pluridisciplinaires en France. Outre l’Université de Nantes, on peut également citer plusieurs grandes écoles (ISEG, ENACOM, ENSEC, Audencia Business School) avec des cursus et filières (droit, art, gestion, médecine, commerce, etc…) particulièrement recherchés par les étudiants.

On compte ainsi près de 54.000 étudiants, avec une part d’étudiants étrangers en pleine croissance, dans cette ville classée 2ème de France parmi les villes étudiantes les plus dynamiques, d’après le palmarès l’Étudiant. Dans le cadre d’un investissement locatif, il faudra donc veiller à privilégier les petites surfaces et/ou les logements en colocation pour lesquels la demande est forte. Il faut aussi noter que 35,5% de la population qui réside à Nantes a moins de 25 ans, tandis que l’âge médian est à 33 ans.

En d’autres termes, les jeunes étudiants représentent une cible particulièrement intéressante, de même que les jeunes actifs qui débutent leur carrière professionnelle.

Chef-lieu et préfecture des Pays de la Loire

Nantes est le Chef-Lieu et la préfecture des Pays de la Loire, entre autres grâce à sa situation géographique avantageuse à proximité de l’Océan Atlantique, de l’estuaire de la Loire et de l’Erdre. D’ailleurs, Nantes doit son évolution à cette bonne position géographique et à sa grande accessibilité.

Aujourd’hui, Nantes reste à proximité des autres grandes métropoles françaises, comme Paris (à 2h10 en TGV), Lyon (à 4h20 en TGV), Lille (à 4h30 en TGV), Strasbourg (à 5h30 en TGV). L’aéroport international Nantes-Atlantique représente également un grand pilier pour la ville, avec plus de 5,5 millions de passagers en 2017, soit une progression de 14,9% par rapport à l’année 2016. Par ailleurs, les transports en commun sont aussi très présents, avec 55 lignes de bus, 3 lignes de tramway et 7 lignes de bus rapides.

L’une des plus grandes villes touristiques de France

Le tourisme tient également une place prépondérante à Nantes. La cité des Ducs de Bretagne est classée 7ème destination touristique de France, avec une croissance constante sur la dernière décennie. En 2017, la ville a accueilli près de 2.390.000 visiteurs, soit une progression de 39% par rapport à l’année 2016. En tant que ville d’art et d’histoire de France, Nantes ne manque pas d’attraits touristiques. L’île de Nantes attire aussi de nombreux visiteurs, avec ses fameuses machines fantasmagoriques que l’on peut retrouver dans le Parc des Chantiers (anciens chantiers navals désaffectés).

Deux tiers des visiteurs sont des familles, et le tourisme bat son plein en été. Cela rend l’investissement locatif saisonnier particulièrement intéressant à Nantes.

La situation immobilière à Nantes

Le domaine de l’immobilier à Nantes est un secteur en pleine forme. Fin 2019, tous les témoins sont au vert, avec un nombre d’acheteurs supérieur de 24% à celui du nombre de biens à vendre (contre 14% à Marseille, 12% à Bordeaux).  

En ce qui concerne la répartition des logements, sur les 163.101 logements, 91,1% sont des résidences principales. 37,2% des ménages en sont propriétaires, tandis que 61,1% sont des locataires. Par ailleurs, les résidences principales avec 3 pièces sont les plus nombreuses dans le lot (24%), suivies de près par celles avec 2 pièces (22,9%), puis celles avec 4 pièces (18,9%).

D’après ces chiffres, la ville de Nantes offre un terrain assez opportun en termes d’investissement locatif. La part des locataires y est assez importante, et on note une préférence pour les appartements 3 pièces et plus, une tendance qui se retrouve aussi au niveau d’autres grandes villes telles que Strasbourg, Marseille, Toulouse…. On peut en conclure que les jeunes actifs, les jeunes familles avec 2 ou 3 enfants ainsi que les étudiants sont les cibles potentielles, si l’on veut investir dans l’immobilier locatif à Nantes.

Par ailleurs, Nantes figure parmi les villes de France où la durée de mise en location est particulièrement courte. En effet, le délai est seulement de 8,9 jours* (durée médiane sur l’année 2019), contre 9 jours à Bordeaux, 16 jours à Lille, 19,9 jours à Montpellier, 24 jours à Nice.

*Ces chiffres ont été obtenus par extrapolation des durées de mise en ligne des annonces de location d’appartements sur de grandes plateformes d’annonces (Se loger, Le bon coin, etc…). 

Nantes : une ville où il fait bon vivre

La ville de Nantes figure souvent dans le haut du classement des villes où il fait bon vivre en France. Parmi les nombreux atouts que la ville possède, on peut noter qu’elle a été élue capitale verte Européenne en 2013, ce qui est loin d’être un hasard et témoigne du cadre de vie particulièrement agréable que l’on y retrouve. 

Nantes, c’est près de 1.050 ha d’espaces verts publics, dont 180 sont des espaces naturels protégés. C’est aussi près de 60% du territoire formés d’espaces agricoles ou naturels, avec près de 250 km de cours d’eau. Ville verte et bleue, Nantes est également la seule ville de France et d’Europe à posséder une zone naturelle classée Natura 2000 au cœur de la ville, il s’agit de la Petite-Amazonie.

En 2004, Nantes a été élue « ville la plus agréable d’Europe » par le magazine Time, non seulement pour ses nombreux espaces verts, mais aussi pour la qualité de vie qu’elle offre. Les nouveaux habitants ont été attirés par son dynamisme économique et culturel. L’urbanisme y est très développé, la nature y a une place privilégiée, l’histoire reste présente à travers ses vieux quartiers et ses nombreux monuments historiques. Tout y est pour que chaque habitant puisse travailler agréablement, se former, étudier, se déplacer, s’adonner à la culture, aux sports et loisirs, ou encore se promener dans les parcs et jardins.

Un bon cadre de vie est aussi un lieu où nos enfants peuvent profiter des meilleures écoles maternelles, primaires et secondaires. On retrouve à Nantes près de 141 écoles primaires, 32 collèges, 42 lycées, et une université se classant à la 18ème place sur 500, au niveau du classement des universités les plus prestigieuses selon le Times Higher Education.

Les quartiers les plus demandés à Nantes

Le Centre-Ville

Parmi les quartiers les plus demandés à Nantes, on retrouve en toute logique le centre-ville où tout se trouve à proximité : les commerces, les services de proximité ou encore les transports en commun. C’est aussi le coeur historique de la ville. D’ailleurs, on y trouve de nombreux endroits charmants, comme l’Hôtel de Ville, le Château des Ducs de Bretagne, ou encore la Place Royale. Offrant une grande stabilité économique et une certaine sécurité pour les investisseurs, le centre-ville justifie pleinement son prix au mètre carré assez élevé, à 3.880 euros en moyenne.

Ile de Nantes

L’île de Nantes est également un territoire particulièrement recommandé pour ceux qui désirent investir en locatif à destination des étudiants. Ce territoire, notamment l’île de Beaulieu, abrite de nombreux endroits incontournables pour les jeunes, comme le centre commercial Beaulieu, le stade Michel Lecointre, le palais des Sports, ou encore le fameux Hangar à Banane qualifié comme étant l’un des principaux endroits festifs à Nantes. À l’île de Nantes, le prix moyen au mètre carré est de 3.261 euros.

Dervallières / Zola

Situé à l’ouest du Centre-Ville, ce quartier est le plus peuplé à Nantes, avec près de 33.500 habitants (contre 25.650 en Centre-Ville). Lorsqu’on se rend à Nantes, le quartier des Dervallières / Zola reste incontournable. C’est là que l’on retrouve le célèbre viaduc de la Chézine, le pont Jules César, ou encore l’ancien Château des Dervallières. Parmi les originalités de ce quartier, on peut citer son marché du jeudi matin,  Place Zola. Le prix moyen au mètre carré dans ce quartier est de 3.342 euros.

Hauts-Pavés / Saint Félix

Avec près de 32.000 habitants, ce quartier est le deuxième de Nantes où le prix moyen au mètre carré est le plus élevé à 3.710 euros. Outre ses endroits incontournables comme la Place Viarme ou le Jardin Japonais, ce quartier résidentiel bénéficie d’un excellent cadre de vie avec ses près de 12 ha d’espaces verts. On y retrouve ainsi un subtil mélange, où les espaces verts trouvent toute leur place.

Saint Donatien / Malakoff

Enfin, comment ne pas parler de Saint Donatien / Malakoff. Dans ce quartier, 65% de ses habitants sont locataires. C’est un territoire particulièrement dynamique grâce à sa très bonne position géographique, entre la Loire et l’Erdre. Tout se trouve à proximité, notamment les commerces, les services et les bureaux. Le territoire est très bien desservi grâce aux nombreux transports en commun. On y retrouve notamment la gare de Nantes. De plus, c’est un quartier en pleine expansion où de nombreux projets d’aménagements sont en cours d’étude. Le prix moyen au mètre carré y est à 3.330 euros.

Investir dans l’immobilier à Nantes : ce qu’il faut retenir

Nantes est une ville où il fait particulièrement bon vivre, notamment grâce à ses nombreux espaces verts et surtout pour son économie particulièrement florissante, avec des secteurs très diversifiés, des plus grandes entreprises aux petites start-ups prometteuses. Ce grand dynamisme se traduit par une forte demande immobilière et une hausse constante des prix de l’immobilier. Ainsi, le prix moyen du mètre carré d’un appartement a subi une hausse de pratiquement 1.000 euros en 5 ans, de 2014 à 2019.

Les jeunes actifs et les jeunes familles s’y plaisent beaucoup (âge médian à 33 ans, 61,1% des résidences principales sont louées). Investir à Nantes dans le but de louer un appartement (2, 3, 4 pièces) s’avère alors particulièrement intéressant. Classée comme 2ème ville de France parmi les villes étudiantes les plus dynamiques, Nantes est également un terrain particulièrement propice à l’investissement locatif à destination des étudiants. Les petites surfaces en meublé ou non meublé trouvent rapidement preneurs, tout comme les plus grandes surfaces pouvant à la fois servir de colocation étudiante ou de résidence principale pour les jeunes couples actifs.

Qu'avez vous pensé de cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour noter

Note moyenne : 5 / 5. Nombre de votes : 1

Leave a comment

Name*

Website

Comment