Skip links

Comment préparer l’achat d’un bien immobilier grâce au Plan Epargne Logement (PEL) ?

5
(1)

Le Plan épargne logement contribue facilement à l’acquisition d’un bien immobilier. Son taux est fixé dès la sa souscription et il permet la possibilité d’obtenir un prêt à taux préférentiel pour financer un projet d’achat immobilier.

 Ce placement peut être souscrit par toute personne physique, de nationalité Française ou qui réside en France. Son versement initial est de 225 € minimum.  Son frais d’ouverture est de 0 €. Au terme de son contrat, le titulaire du compte aura le privilège de garder son PEL pendant 5 ans, soit une durée totale de 15 ans maximum. Depuis ce 1er janvier 2018, les épargnants ayant ouvert un PEL vont profiter d’un taux de rémunération de 1 % pendant leur phase d’épargne.

 Cependant, il faut noter que les souscripteurs ayant ouvert un PEL avant 2018 peuvent encore jouir de la prime d’État d’une valeur maximale de 1 525 €. Ce montant est versé directement au bénéficiaire au cours d’une requête d’un « Prêt épargne logement ».

Un placement de moins en moins avantageux

Le début d’année 2018 a marqué plusieurs changements et nouveautés en matière de placement. Du côté du Plan Epargne Logement, la suppression de la prime d’État pour toute souscription à partir du 1er janvier 2018 a manifestement déçu les épargnants notamment, s’il envisage de procéder à un prêt immobilier. Cela étant dit, sa souscription ne présente plus beaucoup d’intérêts.

 Autrefois, ce placement était plutôt rentable parce qu’il n’était pas soumis à l’impôt sur le revenu. Avec la suppression de la prime d’État, ce type de placement n’est plus attractif. D’ailleurs, les intérêts des économies sur les comptes ouverts depuis ce 1er janvier sont soumis au prélèvement forfaitaire unique de 30 % et ce, dès la première année.

 En ce qui concerne la durée du PEL, si la durée de quatre ans est passée, le Plan épargne logement se prolonge automatiquement d’année en année et pendant 10 ans. Le versement n’est plus possible après ces dix années supplémentaire d’utilisation. Cependant, il continue de cumuler des intérêts jusqu’à la 15e année de sa première souscription.

Les conditions d’utilisation du Plan Épargne Logement

Étant une épargne rémunérée réglementée, les fonds d’un Plan épargne logement sont bloqués durant au moins quatre ans. Après avoir passé cette phase d’épargne minimum, le titulaire du compte aura des droits à un prêt pour assurer le financement d’un achat ou la construction d’un bien.

 Ce prêt peut être aussi utilisé pour terminer des travaux en cours. À la souscription d’un plan épargne logement, un versement initial de 225 € est requis. Ensuite, des versements annuels à hauteur de 540 € minimum sont à effectuer. À ce propos, le montant à verser peut s’effectuer, soit 45 € par mois ou bien 135 € par trimestre. Il est également possible de réaliser des virements exceptionnels. Ainsi, il aura le privilège de placer une somme maximale de 61 200 €.

Qu'avez vous pensé de cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour noter

Note moyenne : 5 / 5. Nombre de votes : 1

Leave a comment

Name*

Website

Comment